Peut-on conduire un véhicule en vapotant ?

Publié le : 27 avril 20224 mins de lecture

Aucune loi ne règlemente le vapotage au volant. Mais le principe de danger potentiel autant qu’une cigarette traditionnelle est gardé en pensant à l’encombrement des mains par l’e-cigarette ou tout autre objet.

Ce que dit la loi sur la cigarette électronique

Elle stipule « qu’il est possible de fumer, mais que c’est interdit à tous les occupants d’une voiture en présence d’enfants de moins de 18 ans ».

L’article R412-6 dit par ailleurs que : « Il est interdit d’utiliser au volant des produits ou des objets qui empêchent de tenir des 2 mains le volant de manière convenable ».

La cigarette électronique n’est pas expressément citée, mais sa manipulation peut occuper deux mains. L’interdiction s’applique comme pour le tabac. Mais la règle n’est pas à appliquer stricto sensu. L’interdiction et la sanction relèvent de l’appréciation des forces de l’ordre. Pour compléter le tout, il ne faut pas oublier le code de la route qui dit que « fumer dans une voiture est autorisée sauf en présence de mineur. Par ailleurs, chaque conducteur doit se tenir constamment en état et en position d’exécuter commodément et rapidement toute manœuvre ». Il faut donc agir dans le cadre de ces règles.

Que faut-il faire ?

La réponse est oui. On peut fumer son e-cigarette en conduisant. En prenant les précautions qui s’imposent. Observez quelques règles de conduite pour éviter l’amende au tournant, car l’interprétation, prérogative des forces de l’ordre, n’est pas prévisible. Un sandwich peut valoir une verbalisation. Il est donc conseillé :

· De vérifier le réglage, le chargement… de votre vapoteuse avant de monter en voiture. Surtout, pour les longs trajets. Gardez vos deux mains libres pour une conduite sûre. Attention au surdosage de nicotine qui peut générer divers troubles.

· Préférez l’inhalation indirecte pour conduire. La vapeur dégagée est plus fine et moins abondante. Le nuage de vapeur ressemble à celui d’une cigarette traditionnelle. Ce qui évite le brouillage des vitres et de la vision de la route.

· Privilégiez les e-liquides faibles en glycérine végétale. La variété avec forte teneur en ce produit génère une grande production de vapeur.

· Sur la route, faites des pauses pour vos bouffées. Le code de la route les conseille de 15/20 min, sur les aires de repos, dans une ville… suivant la longueur des trajets.

· Soyez attentif aux signes de fatigue, somnolence, bâillements répétés… Toutes ces recommandations sont pour votre sécurité et celle des autres. Ne les négligez pas.

Les interdictions formelles de vapotage, les amendes

Il est interdit de vapoter dans les bus, le tramway, le métro… c’est-à-dire tout transport public. Si vous vous faites prendre, l’amende peut aller jusqu’à 1500 euros. Pour avoir fumé en présence de mineurs dans une voiture, vous pouvez écoper jusqu’à 750 euros (base 135 euros).

Mais rassurez-vous. Les verbalisations pour les e-cigarettes sont très rares, il suffit de rester vigilant.

Plan du site